Le Brûlot Charentais de Monsieur Guy

WP_20150103_16_51_28_Pro

La cène est familiale, la scène est anachronique. La cuisine de Monsieur Guy a gardé l’âme de celle de nos grands-parents, les années 60. Notre hôte de 93 ans, en phase avec son environnement nous invite à sa table, c’est un bout de sa vie et le goût de son brûlot charentais qu’il s’apprête à partager avec nous.

WP_20150103_16_51_19_Pro

Assis dans la cuisine, seule l’horloge tiquetante semble indiquer le temps encore filant. Pour le reste, il s’est arrêté. Monsieur Guy dépose devant nous un service en grès parfaitement assorti aux motifs de sa nappe gibier. Celui-ci étincelant contient dans son puits un café bien serré sorti du réfrigérateur. L’homme fait du café toujours en quantité, mais vivant seul après le décès de son épouse, il le conserve au frais attendant l’invité opportun.

”Ne déplacez pas la tasse sur la soucoupe” s’exclame Monsieur Guy. La anse doit rester en contact avec le rebord afin de réchauffer le liquide. Fort bien, mais par quel stratagème allons nous pouvoir augmenter la température frigorifique de notre café?

WP_20150103_16_53_02_Pro

Monsieur Guy sort du placard son eau-de-vie de cognac titrant à 61 degrés d’alcool.

-“Sentez moi ça, c’est moi qui l’ai fait, ça sent le raisin, ça sent la terre charentaise. Quand je veux un petit café, j’aime bien qu’il soit chaud et surtout qu’il soit accompagné de cognac. C’est mon péché mignon, regardez moi, j’ai toujours la forme d’un jeune homme de vingt-cinq ans”

L’eau-de-vie est versée dans la soucoupe, sans être mélangée avec le café. Une allumette est grattée, la lumière éteinte, le jeu des flammes peut commencer.

WP_20150103_16_54_39_Pro

La magie opère, l’incandescence de l’eau-de-vie libère l’esprit de cognac pendant une dizaine de minute. La danse bleutée du feu anime la cuisine. Incrédule nous profitons du spectacle pendant que notre service se réchauffe.

-“Ma femme en avait marre que je brise ses services en porcelaine, mes expériences de brûlot ne les laissaient pas s’en sortir indemne” lance Monsieur Guy dans la pénombre.

-“Je suis borné et finalement j’ai trouvé quelqu’un qui m’a fait un premier service en grès, ça a super bien marché alors j’ai continué pour la plus grande tranquillité de ma femme”.

C’est très beau et ça s’annonce très bon. Petit à petit, la flamme perd de son intensité, la teneur en alcool baisse jusqu’à ce qu’elle se consume. Enfin la tasse est brûlante, le café est chaud et l’eau-de-vie titre à un niveau moindre. Nous sommes invité à mélanger l’eau-de-vie contenue dans la soucoupe avec le café. C’est ça, le fameux Brûlot Charentais de Monsieur Guy Bruneteaux.

WP_20150103_17_40_31_Pro

WP_20150103_17_37_41_ProWP_20150103_17_22_10_Pro

Le brûlot avalé, sur invitation du maître de maison, nous descendons au chai afin de découvrir l’alambic et les quelques fût conservés au fil des années.

Monsieur Guy a été bouilleur de cru, c’est à dire qu’il distillait les vins de Charente pour en tirer leur cœur de chauffe, l’eau-de-vie. Ensuite celle-ci se reposait pour vieillir des années dans les barriques en chêne, laissant leur part aux anges en s’évaporant légèrement.

Aujourd’hui très âgé, Monsieur Guy ne distille plus, les normes sécuritaires sont aussi draconiennes et de trop grands travaux seraient nécessaires. Néanmoins, il a breveté son invention et continue à conter avec passion à la lueur du brûlot ses belles années qui sont probablement les secrets de sa longévité.

Toutes les photos publiées sont de l’auteur et leur utilisation est strictement personnelle. Copyright for the pictures that all belong only too me. Adrien Clémenceau

2 thoughts on “Le Brûlot Charentais de Monsieur Guy

  1. belle narration du Brûlot moment, lorsque je la lisais ça me rappelait comme si c’était hier….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s