Les Portes de Fer

Devant la forteresse de Golubac en Serbie, elle annonce l’entrée dans les Portes de Fer

Je devais enfin quitter Belgrade et voguer sur mille kilomètres, droit devant. Très vite, de premiers contreforts annonçaient la Roumanie. En rive nord, croyant découvrir un restaurant, je m’invitais dans le jardin privé de Michel qui me gratifiait de victuailles afin de mieux me présenter devant la forteresse de Golubac, entrée annoncée des mythiques Portes de Fer. Sur tout le long du Danube, s’il existe bien des merveilles parmi lesquelles, les falaises de Weltenburg, le canyon d’Inzell ou bien les vignobles de la Wachau sont des plus spectaculaires, on peut classer le défilé des Portes de Fer comme une esthétique extase. Des crêtes aériennes suspendues au-dessus du ravin, des montagnes impérieuses verdoyantes allant jusqu’à s’écrouler dans le fleuve, tout est un roc. C’est dans un trou de serrure que j’entre, me retrouvant en Roumanie devant le portait géant de Décébale le roi des Daces, ou face la table de Trajan restée chez les Serbes depuis que les frontières de l’Empire romain sont révolues. C’est là aussi que je croise une centaine de kayakistes du TID ( Tour International Danubien), mais je suis plus rapide, je déverrouille les deux cadenas hydroélectriques avant eux, deux derniers verrous sur le fleuve avant de rejoindre la mer Noire. Au “Triplex Confinium”, entre les eaux du Danube et de la Timok, je quitte la Serbie, longe la Roumanie, me retrouve en Bulgarie… ça y est l’obélisque et les bateaux nazis sabordés sont derrière moi, la police des frontières surtout ne me rattrapez pas !

Passage des Portes de Fer

L’obélisque au “Triplex Confinium” marque la frontière tripartite entre la Roumanie, la Serbie et la Bulgarie.

On notera que cet obélisque doit dater de novembre 1919 et qu’un texte en français y est gravé :

Borne signal en point la direction du point de la frontière commun à la république populaire roumaine, république fédérative populaire de Yougoslavie et république populaire bulgare, jonction des thalwegs du Danube et de la Timok

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s